Skip to content

Exercice zonal pour les équipes cynotechniques    

Dans les bâtiments, les sous-sols, sur les tas de gravats ou encore dans les puits… Aucun lieu n’est laissé de côté par les équipes cynotechniques (binôme sapeur-pompier/chien) quand une personne doit être retrouvée. Et pour cela, les équipes s’entraînent sans relâche.

Du 30 mai au 1er juin, un exercice zonal cynotechnique a été organisé par le SDIS 62 en partenariat avec le SDIS 59. Au programme : exercice de recherche en questage, dans les décombres, en pistage ou encore de nuit… Autant de pratiques que les spécialistes cynotechniques ont pu appréhender durant ces trois jours.

Pas moins de 8 SDIS (SDIS 62, 59, 80, 02, 60, 78, 51 et 55) sont venus participer à cet exercice. Tantôt sur des sites extérieurs, tantôt au sein d’une usine Seveso dans les départements du Pas-de-Calais et du Nord, « l’objectif de ces trois jours était de travailler sur différents sites en partenariat avec des équipes locales et voisines dans des schémas opérationnels de diverses envergures (recherches classiques avec des unités constituées ou des recherches qui demandent beaucoup plus de moyens), détaillait l’Adjudant-chef Gaëtan BRACHÉ, référent départemental cynotechnique du SDIS 62. Les recherches devaient se faire également en autonomie complète. Chaque conducteur devait avoir sa capacité de gestion alimentaire que ce soit pour lui et pour son chien et l’hébergement se faisait en tentes. »

Faire évoluer sa technicité 

Parmi les participants à cet exercice, on retrouvait notamment le SDIS de l’Aisne. « Ces trois jours nous ont permis de travailler et d’échanger avec d’autres cynotechniciens et départements extérieurs à la zone, expliquait l’Adjudant-chef Bruno TAILLARD, référent cynotechnique du SDIS 02 et référent pistage de la zone Nord. Nous avons pu travailler pour faire évoluer notre technicité, faire progresser nos binômes et adapter une réponse opérationnelle par rapport au besoin ».

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Dans la même
Catégorie